Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pourquoi et comment transformer une phrase en GN complément d'une autre phrase ?

par Borgne

publié dans Traces écrites

Si l'on veut apporter aux évènements dont on parle dans une phrase des informations de lieu, de temps, de cause, etc., sans alourdir le texte, on peut transformer une phrase donnant ces informations en GN complément d'une autre phrase.

Exemple : J'arrive sur un rond-point. A ce moment-là, je redouble de vigilance.

Lorsque j'arrive sur un rond-point, je redouble de vigilence.

La proposition subordonnée ainsi obtenue est rattachée à la première phrase par une conjonction de subordination (parfois composée de plusieurs mots comme dans "dans le cas où", "au moment où", etc.).

Certaines conjonctions entraînent une modification du mode du verbe de la subordonnée.

Exemple : "Tu es un jeune usager" => "Bien que tu sois un jeune usager". (mode subjonctif)

"Vous accompagnez des enfants" => "Dans le cas où vous accompagneriez des enfants"

(mode conditionnel)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article